Praticien.ne.s

Véronique Le Roch – Fasciathérapeute

Pouvez-vous nous expliquer votre activité ?

C’est une pratique d’accompagnement psycho-corporelle visant à remettre du mouvement et de la fluidité dans le corps, pour se libérer des tensions et des douleurs dues au stress (traumatique ou du quotidien), et pour se sentir mieux dans son corps, dans sa tête et dans sa vie.

La fasciathérapie appuie son travail sur l’empathie sensorielle…et c’est à l’écoute de la réponse tonique des fascias que se fait la séance. Les fascias, cet étonnant réseaux de fibres qui enveloppent chacun de nos organes, jusque-là considérés comme  » inutiles « , ils sont désormais reconnus comme étant peut-être un des éléments les plus importants de notre corps.

Ils ont la particularité d’être les vecteurs de notre perception, de notre sentiment d’existence, d’assurer le lien et le mouvement entre toutes nos structures anatomiques. Or, lorsque nous sommes soumis à des stress, quelle que soit leur origine, nos fascias se crispent, créant ainsi une fixité, une immobilité, un enserrement de nos organes et autres éléments anatomiques (nerfs, vaisseaux sanguins…). Douleurs physiques, perturbations organiques, sensations d’étau, perte de sens et de repères sont les conséquences de cette crispation.

Quels sont les bienfaits de cette pratique ?

– Remettre du mouvement et de la fluidité dans le corps c’est installer un plus grande souplesse articulaire et musculaire, se libérer de douleurs physiques, de tensions, d’angoisses…. pour plus de vitalité et une meilleure santé.
– Cette pratique apporte une détente profonde, la sensation d’habiter pleinement son corps et de pouvoir s’appuyer sur ses propres ressources, elle permet de contacter un espace de confiance et de force en soi, de retrouver ce sentiment d’être soi et d’installer une relation plus douce avec soi-même, et les autres.
– A l’écoute de soi et de ses ressentis, nous pouvons débrancher d’un mental parfois envahissant et s’ancrer dans le moment présent, dans un ici et maintenant rassurant.
Quels sont vos autres outils que vous utilisez votre travail ?
Ces outils sont pratiqués en  cours individuels ou collectifs. La gymnastique sensorielle est la pratique gestuelle associée à la fasciathérapie, elle est basée sur des mouvements lents et conscients et permet à la personne de retrouver et d’installer cet état de conscience dans le quotidien.
La méditation de pleine présence et l’entretien verbal font également partis de ces accompagnements.
Dîtes-nous pourquoi vous participez à l’événement  » Les Rencontres Corps Esprit  » ?
Faire découvrir ma pratique et les associations qui peuvent être faite avec d’autres pratiques afin d’aider au mieux les personnes face à une problématique particulière. Chaque pratique vient toucher, travailler des parts différentes de nous-mêmes et c’est grâce à la complémentarité de ces approches que chacun pourra grandir et s’épanouir pleinement dans sa vie.
Share this...
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by Comment SPAM Wiper.