Praticien.ne.s

Claude NINO – Kinésiologie

  • Pouvez-vous nous expliquer votre activité ?

Reprenant les recherches de chiropracteurs américains de la fin du 19ème siècle, le Docteur Goodheart a mis en avant la relation entre stress et tonus musculaire dans les années 60. Puis dans les années 70 le Docteur John Thie fait le lien avec les méridiens de Médecine Traditionnelle Chinoise et certains muscles. Ainsi, mon métier de kinésiologue est un outil extraordinaire pour relier le Corps et l’Esprit. En effet, à base de Médecine Traditionnelle Chinoise, et d’un test musculaire, je peux  » dialoguer  » avec le corps des consultants.

  • Quels sont les bienfaits de cette pratique ?

Cette technique simple et holistique permet d’interroger l’inconscient via le système musculaire. Sachant que tout stress engendre des émotions négatives plus ou moins enfouies qui perturbent l’équilibre psychologique et physiologique, et sachant que tout ce qui ne s’exprime pas, s’imprime dans nos cellules, cette technique annihile ces émotions.

L’énergie peut à nouveau circuler harmonieusement dans le corps. Le consultant en ressent un allègement physique et émotionnel puisque ses  » nœuds « ont été dénoués.

  • Comment se pratique une séance ?

La consultation se fait habillée, et allongée sur une table de massage. Après une anamnèse, et l’objectif du consultant, je vais interroger son corps grâce à son bras tendu sur lequel j’effectue de petites pressions qui le feront plus ou moins réagir fortement en fonction du stress provoqué par l’évocation des mots ou phrases que je vais faire répéter à la personne. Ainsi je suis guidées par cette réaction musculaire pour l’évolution de la séance. La plupart du temps j’effectue la séance en silence, hormis les échanges nécessaires pour son déroulement.

Selon l’importance et l’ancienneté du stress, plusieurs séances seront nécessaires : 3 ou 4 en général, espacées de 3 à 4 semaines, le temps que le corps  » digère  » le travail énergétique.

  • Quels sont vos autres outils que vous utilisez dans votre travail ?

À l’EKMA, École de Kinésiologie et des Méthodes Associées, où j’ai été certifiée, j’ai reçu un enseignement très diversifié, et notamment le protocole des Réflexes Archaïques qui dissolvent bon nombre de blocages énergétiques. Il est quelques fois nécessaire aussi que j’utilise le magnétisme ou des cristaux ou de la visualisation.

  • Dîtes-nous pourquoi vous participez à l’événement les   » Rencontres « .

Mon souhait pour participer à ces Rencontres, c’est justement l’idée de reconnecter l’Esprit et le Corps, qui est l’essence même de la Kinésiologie, et d’en faire profiter au plus grand nombre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *