Praticien.ne.s

Caroline HEGOBURU – Ethérapie

Nous avons, aujourd’hui, une explication de l’éthérapie par Caroline HEGOBURU qui sera présente à l’événement  » Les Rencontres Corps Esprit  » le samedi 14 septembre prochain, au Palais des Congrès-Lorient.

Pouvez-vous expliquer votre activité ?

Je suis thérapeute intégrative intégrative transpersonelle. Ma pratique consiste à identifier la cause à la racine des maux,et dans la globalité, sur tous les plans : physique, émotionnel, mental et existentiel. Ma pratique intègre donc plusieurs outils selon les causes des symptômes et la nature de la personne. Ma pratique s’adresse à tous, et à tout âge (du bébé, enfant et adultes ). Mais mon autre spécificité est de développer aussi une approche adaptée aux profils atypiques, aux personnes hypersensibles ou High Sensitive Person (HSP), des hauts potentiels…

Quels sont les bienfaits de cette pratique ?

Ma pratique permet de :

  1.  Faire baisser le niveau de stress
  2. Détecter et se libérer d’allergies et d’intolérances alimentaires et environnementales (symptômes cutanés, respiratoires, digestifs, fatigue, épuisement…)
  3. Faire baisser de manière très significative l’hypersensibilité aux ondes électro-magnétiques (compteurs communiquant type linky, Wifi, 4g, etc)
  4. Se libérer de symptômes physiques chroniques, ou atypiques comme les acouphènes, des douleurs chroniques, insomnies,…
  5. Retrouver de l’énergie vitale (mettre fin à une sensation d’épuisement, et prévenir…)
  6. Sortir d’un burn-out, et le prévenir
  7. Mettre fin à un schéma répétitif dans les domaines : professionnel, intime, financier, familial, moral etc
  8. Mettre du sens à des actes ou des situations, faciliter des décisions, faire un deuil,
  9. S’accepter et se réaliser en tant que « high sensitive person » (HSP), personne hautement sensible, ou hyper-sensorielle
  10. Compléter un accompagnement après un diagnostic « HP » (haut potentiel)
  11. Accompagner toute personne « atypique » – autiste, hyperactif, « dys.. », déscolarisé etc…- afin de développer ses propres talents (cognitifs, relationnels…)
  12. Être supervisé dans son propre métier dans tout domaine de l’accompagnement, de la relation d’aide, du soin thérapeutique, du coaching, de l’enseignement, des ressources humaines…
  13. Développer votre intuition, développer vos capacités réceptives, canaliser vos perceptions

Comment se pratique une séance ?

La séance dure en moyenne 50 min et se déroule en 4 phases.

  1. Identifier ses besoins : vous exposez votre besoin (physique ou émotionnel, mental, existentiel…ou les quatre).
  2. Bio-tests et décodage : 15 min Vous vous allongez confortablement, vous restez habillé (vous enlevez seulement vos chaussures). Puis, je commence une série de bio-tests et de décodages, en posant l’intention d’aller à la « cause » dans la mémoire cellulaire. Je partage verbalement les informations perçues. Et nous prenons le temps d’un échange verbal : est-ce que la sensation, ou bien le programme, ou la croyance, « résonne » ou pas en vous ? Comment cela vous parle ? La personne réajsute et s’approprie ce qui émerge.
  3. État de lâcher-prise ou bio-résonance ou sonologie : environ 20 min Sur environ 20 minutes, je crée un état de lâcher-prise très doux et profond, afin de « re-programmer » ce qui serait harmonieux et juste avec votre nature profonde (je m’aide d’un outil de sonologie et d’ondes de formes), et « archiver » ce qui doit l’être.
  4. Exprimer son ressenti : nous terminons par un dernier échange verbal (de sensations ou de souvenirs…) Puis, il arrive souvent que je suggère des exercices très simples mais ciblés à faire chez soi (une photo à afficher, ou un mouvement neuro-sensoriel, ou des respirations circulaires…) pour intégrer: en fonction de l’âge et du caractère de chacun, ou des autres démarches thérapeutiques engagées parallèlement. Durée : environ 50 min

Quels sont vos autres outils que vous utilisez ?

J’utilise la bio-résonance pour apporter l’information aux cellules des divers systèmes (nerveux, endocriniens, osseux, etc…) : l’information est transmise sous forme de fréquences spécifiques en Herz, et converties en sons, infrasons et ondes scalaires grâce à un logiciel.
J’optimise cet outil par l’Etherapie et par des bio-tests : Je décode en amont la causalité. L’Ethérapie comprend l’utilisation d’ un cadre systémique et transpersonnel, tenant compte de la subjectivité de la personne par :
-des bio-tests
-du Rêve éveillé accompagné,
-des exercices pyscho-corporels (mouvements neuro-sensoriels),
des constellations « quantiques »,
-d’autres outils simples faisant tous appel au « cerveau droit » (symboles, images
subliminales…) toujours testés, et ajustés à la subjectivité de la personne….

Dîtes-nous pourquoi vous participez à l’événement  » Les Rencontres Corps Esprit  » ?

Ces Rencontres visent à remettre la personne humaine au centre plutôt que les outils : la palette des outils thérapeutiques sont au service de l’humain, et non l’inverse ! il existe de nombreuses pratiques complémentaires les unes aux autres adaptées à la sensibilité et aux besoins de chacun. Cette conception humaniste des Rencontres est cohérente avec mes valeurs : permettre à chacun d’être l’ acteur plus conscient de son bien-être. De plus, comme je suis une éternelle chercheuse, connaitre d’autres pratiques me permettra aussi d’orienter mes clients quand un besoin spécifique apparaitra, comme me créer de nouvelles perspectives. Ma participation s’inscrit donc dans le sens profond de mon métier : être au service des êtres humains, et contribuer à plus de bien-être et de conscience, face aux défis du XXIeme Siècle.

 

Share this...
Share on Facebook
Facebook

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

This site is protected by Comment SPAM Wiper.